Offres d’emploi

Agent.e de planification, de programmation et de recherche (chargé.e de projet)

L’Institut universitaire au regard des communautés ethnoculturelles (IU-SHERPA) et le Centre d’expertise sur le bien-être et l’état de santé physique des réfugiés (CERDA) de la direction des affaires académiques et de l’éthique de la recherche du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’île-de-Montréal ont reçu le mandat de développer et mettre en place deux trousses d’outils :

1. en matière de prévention du suicide au Québec auprès des communautés ethnoculturelles minoritaires et racisées, réfugiées et en demande d’asile
2. pour informer, prévenir et favoriser la santé mentale des personnes immigrantes et réfugiées afin de faciliter leur intégration

L’IU-SHERPA :
La mission universitaire de l’IU-SHERPA, soutenue conjointement par le Fonds de recherche du Québec – Société et Culture, et par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) se déploie depuis plus de 20 ans et vise l’amélioration des services et des pratiques professionnelles dans un contexte de pluriethnicité. Cette mission se réalise par le développement de la recherche sociale, l’expérimentation et la validation de pratiques de pointes, l’évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé et services sociaux et par des activités d’enseignement et de transfert des connaissances.

Le CERDA :
Le CERDA, mandaté par le MSSS, appuie les efforts concertés au sein du réseau de la santé et des services sociaux afin de favoriser l’établissement des personnes réfugiées et des demandeurs d’asile au Québec. Le CERDA a notamment pour mandat de soutenir les 11 CISSS/CIUSSS mandatés pour effectuer l’évaluation du bien-être et de l’état de santé physique des personnes réfugiées nouvellement arrivées. Il agit également à titre de rôle conseil au MSSS. Ses actions reposent sur 4 axes stratégiques : (1) connexion des acteurs, (2) orientation des pratiques, (3) production et soutien des savoirs, (4) transfert de connaissances.

Sommaire des principales tâches et responsabilités :
Sous la responsabilité du chef d’administration de programme de l’IU-SHERPA et sous la supervision de la cheffe d’équipe du CERDA, la personne (chargé.e de projets) aura pour principales tâches de :

  • Planifier et organiser les différentes étapes et échéanciers des deux projets de développement de trousse ;
  • Superviser et veiller au bon déroulement de l’ensemble des projets à sa charge ;
  • Assurer les suivis de l’évolution des livrables auprès de la cheffe d’équipe ;
  • Superviser la rédaction du contenu des deux trousses, en collaboration avec les professionnel.le.s de recherche et de mobilisation des connaissances en charge de cette tâche ;
  • Valider les différentes sections des contenus ;
  • Collaborer au choix des outils et modalités à privilégiés ;
  • Gérer les relations avec les partenaires et comités consultatifs des projets à sa charge ;
  • Gérer les liens avec les fournisseurs externes ;
  • Participer à la rédaction des productions scientifiques et vulgarisées, selon l’évolution des travaux ;
  • Contribuer au développement et à l’implantation de projets pilotes évaluatifs ;
  • Collaborer avec les chercheur.e.s impliqué.e.s dans le volet évaluatif des trousses.

La personne (chargé.e de projets) pourra être amenée à travailler à d’autres tâches et aider de manière ponctuelle au déploiement d’activités de l’IU-SHERPA ou du CERDA en cas de besoin.

Exigences :

  • Doit détenir un baccalauréat en sciences humaines, sciences sociales ou tout domaine connexe (ou détenir une évaluation comparative des études effectuées hors du Québec émise par le ministère compétent) ;
  • Détenir une maîtrise ou un doctorat est considéré un atout ;
  • Avoir un intérêt et des connaissances en matière de santé mentale et prévention du suicide.

Connaissances et expériences :

  • Avoir une expérience de minimum 3 ans en coordination ou gestion de projets ;
  • Bonnes connaissances et sensibilité requises concernant les réalités des personnes issues de l’immigration, réfugiées et en demande d’asile au Québec ;
  • Bonne connaissance du réseau de la santé et des services sociaux est un atout ;
  • Fort intérêt et aisance pour les nouvelles technologies ;
  • Expérience en graphisme, dessin, ou toute activité artistique est un atout ;
  • Excellente capacité de rédaction en français ;
  • Maitrise de la suite office 365, Zotero, logiciel de gestion de projets.

Compétences recherchées :

  • Excellente capacité à mener plusieurs tâches et échéanciers en même temps ;
  • Capacité marquée pour le travail avec divers partenaires et parties prenantes des milieux scientifiques, gouvernementaux et des organismes communautaires ;
  • Fort sens de la planification et de l’organisation ;
  • Sens du leadership ;
  • Esprit, critique, créatif et d’innovation ;
  • Grande rigueur et minutie ;
  • Proactivité, dynamisme et force de propositions ;
  • Capacité d’adaptation ;
  • Forte capacité de synthèse ;
  • Capacité à travailler en équipe et autonomie.

Considérant le Décret 1276-2021 du 24 septembre 2021 (le ‘Décret’), pour être retenus, les candidats aux postes dont les fonctions le requiert devront être en mesure de démontrer qu’ils sont adéquatement protégés contre la Covid-19 au sens du Décret, ou qu’ils le seront à la date de leur entrée en fonction.

Remarques :
Nous remercions toutes les personnes qui poseront leur candidature, mais ne communiquerons qu’avec celles retenues pour une entrevue.