Recherchez sur le site

Revues de littérature

COVID-19 et bien-être des professionnels de la santé et des services sociaux

Pour accéder au document en entier: COVID-19 et bien-être des professionnels de la santé et des services sociaux (PDF)

En bref – Alors que le gouvernement du Québec s’efforce d’endiguer la propagation de la pandémie de la COVID19, il est indispensable de préserver le bien-être des professionnels de la santé et des services sociaux. Cela est particulièrement important pour assurer l’efficacité, la réactivité et la résilience des services de protection des personnes les plus vulnérables, dont les réfugiés et les demandeurs d’asile. Dans cette perspective, le but de cette revue rapide de la littérature est de fournir des informations utiles et fiables qui peuvent être utilisées pour promouvoir et assurer le bien-être des professionnels de la santé et des services sociaux. En savoir plus →

CERDA - Les différences culturelles en contexte de pandémie
Revues de littérature

Les différences culturelles en contexte de pandémie : des vecteurs d’inégalités sociales ?

Pour accéder au document en entier: Les différences culturelles en contexte de pandémie : des vecteurs d’inégalités sociales ? (PDF)

En bref – Cette revue de littérature porte sur la vulnérabilité des communautés culturelles minoritaires face aux risques d’infection lors des pandémies. Elle explore les raisons pour lesquelles ces communautés sont plus à risque d’être exposées à la maladie à coronavirus (COVID-19), de la contracter et de la transmettre. Ainsi, les conditions de vie défavorables dans lesquelles vivent certaines personnes issues de l’immigration – notamment la précarité d’emploi, la densité de l’environnement urbain et l’exclusion sociale, parfois aggravée par le racisme -, les exposent davantage à la COVID-19. Plus encore, les multiples stresseurs qui accompagnent l’adaptation à la société d’accueil et qui fragilisent sur le long terme la santé des immigrants les rendent plus susceptibles de développer des complications lorsqu’ils contractent le virus. Bien qu’il n’existe pas de données ethniques sur la contraction de la COVID-19 à Montréal, il nous apparaît crédible que ces facteurs de risque s’appliquent à certaines communautés culturelles montréalaises. Néanmoins, un survol rapide d’éléments pertinents de la littérature permettra de saisir l’effet de la COVID-19 sur ces communautés. En savoir plus →